11 choses importantes à savoir si vous vous rongez les ongles !


--------- Publicité ---------

L’onychophagie (le fait de se ronger les ongles), est le tic nerveux le plus répandu chez l’être humain.

Et si c’est une habitude chez vous, peut-être que ces 11 points vont vous inciter à arrêter tout de suite :

1. Il y a d’innombrables germes de bactéries sous vos ongles, fourmillant et pullulant !

Les dessous d’ongles sont des repaires de tout ce qui est microscopique, méchant et dégoûtant. Se ronger les ongles, c’est augmenter le risque de choper un rhume ou toute autre infection. En outre, cela peut aggraver une infection préexistante de la peau ou du lit unguéal, la partie située sous l’ongle.

2. Lorsque vous vous rongez les ongles, ils deviennent un véritable paradis à bactéries ; encore plus qu’avant !

En 2007, une expérience a été réalisée par des scientifiques turcs. Des échantillons de salive ont été prélevés sur 25 sujets qui ont le tic de se ronger les ongles, et 34 autres qui n’ont pas cette sale habitude. Et devinez quoi. 76% du premier groupe était positif aux entérobactéries et autres saletés du genre. En revanche, seulement 26,5% du second groupe était « touché ». La conclusion est simple et rapide à faire…

3. Se ronger les ongles peut avoir des conséquences néfastes sur les dents

 Quand on se ronge les dents régulièrement, l’occlusion dentaire (la manière naturelle dont les dents du haut entrent en contact avec celles du bas) est perturbée. Les dents peuvent commencer à se déformer, se fendre, voire même à se déchausser. Prenez garde !

--------- Publicité ---------
1 sur 4



------------ Publicité ------------