À Londres, cet été, on pourra dîner à poil dans un resto nudiste !


--------- Publicité ---------

Un collectif londonien a imaginé un restaurant éphémère 100 % naturel pour cet été. Ses clients pourrons faire bonne chère… complètement nus. 

Manger tout habillé a ses inconvénients. On peut tacher son tout nouveau pantalon avec de la sauce bien grasse, dire adieu à son T-shirt blanc à cause de ce verre de vin rouge renversé par inadvertance et on ne parle même pas de ces vieilles traces de mayo sur votre veste en coton.

Mais un restaurant éphémère a trouvé la solution. The Bunyadi rejoint le marché de la restauration nudiste – si tant est qu’il en existe un – et propose à ses clients de manger à poil dans son établissement qui ouvrira pendant trois mois à Londres cet été.

Le concept a été imaginé par Lollipop, le collectif qui a inventé le bar à cocktails Breaking Bad. Il explique sur son site :

“Entrez dans un monde semblable à la Pangée, où il n’y a ni téléphone, ni lumières électriques, ni vêtements (optionnel), et revenez aux sources quand tout était frais, gratuit et inaltéré par les tares de la vie moderne.”

Le restaurant sera divisé en deux espaces : l’un pour les gens habillés et l’autre pour les nudistes. Ces derniers pourront se déshabiller dans un vestiaire, et donc décider à la dernière minute de tomber la chemise. On ne sait pas encore quel genre de nourriture sera au menu mais on peut déjà dire que la bouffe ne contiendra pas de “produits chimiques” ni de “colorants artificiels” et que tout sera “cuisiné sur un barbecue au feu de bois et servi sur un plateau en argile fait main avec des couverts comestibles“.

Le fondateur de Lollipop, Seb Lyall, a expliqué à IBTimes que le but de ce café nudiste était d’“expérimenter la vraie libération”. Il a ajouté :

“Nous avons travaillé très dur pour imaginer un espace où tout ce qui entourera les clients sera dépouillé et nu. L’utilisation de cloisons en bambou naturel et des bougies nous a permis de faire un restaurant discret, tout en adhérant à la philosophie qui est derrière.

Ce fut sans aucun doute le projet le plus difficile pour nous jusqu’ici, c’est pour cela que nous sommes très enthousiastes.”

Mais n’espérez pas pousser les portes de ce restaurant si facilement. Il a déjà 5 000 personnes sur sa liste d’attente. Donc pour le moment, si vous voulez faire bonne chère le cul à l’air, il faudra le faire chez vous.

Source : Konbini

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------