Astuces simplissimes pour un corps plus mince et plus ferme


--------- Publicité ---------

On oublie les régimes avant l’été pour redessiner notre silhouette. L’envie d’un corps tonique et mince ne doit pas rimer avec frustration. Lucile Woodward, coach sportive, nous donne les vrais bons conseils à appliquer toute l’année.

Côté alimentation, on retourne aux basiques

L’équilibre alimentaire. Ce terme revient comme un leitmotiv dans la bouche des nutritionnistes et diététiciens de tout poil. Normal, il balise la voie sacrée vers un corps débordant de vitalité à l’intérieur comme à l’extérieur. Et cela commence dans l’assiette.

Lucile Woodward, coach sportive et auteure d'”Objectif un corps canon” aux Editions Leduc.S Editions révèle la combinaison gagnante : une assiette saine doit contenir 60 à 65 % de glucides (les sucres lents présents dans les légumes cuits, crus, les fruits, les légumineuses, le quinoa) +15 % de protéines végétales (légumineuses, quinoa, riz, noix, amandes) ou animales (poissons, œufs, viande) + 20 à 25 % de lipides (huiles, oléagineux, beurre). Plusieurs choses sautent aux yeux dans cette équation. D’abord, elle bannit les repas hyperprotéinés et redonne toute leur place aux féculents.

Ce principe s’accorde avec une autre règle, qu’on a trop tendance à sacrifier sur l’autel de la gourmandise : manger léger le soir. “Le soir on mange moins de protéines voire on les enlève complètement et on privilégie les repas composés de légumes cuits et de féculents (par exemple puée de légumes + quinoa)”, conseille Lucile Woodward.

Se reconnecter avec sa faim

Au fond ce n’est pas sorcier, on a droit à tout, même à se faire plaisir (si si vous avez bien lu), du moment qu’on respecte cet équilibre alimentaire global. “80 % du temps on mange sain et les 20 % restants on peut se faire plaisir et manger “trash” schématise en plaisantant Lucile Woodward, spécialiste en nutrithérapie. L’essentiel étant de manger en quantités raisonnables en étant attentive à ses sensations. Prendre le temps de manger en pleine conscience, de bien respirer et de se détendre, c’est finalement plus facile et plus efficace qu’un régime.

Se passer de dessert

Cela paraîtra certainement pénible au début pour les plus gourmandes d’entre nous, mais pour nous affiner on doit limiter drastiquement voire supprimer les sucres industriels. Une astuce : se passer de dessert en fin de repas. Si vraiment cela semble trop difficile, on opte pour un carré de chocolat noir à 70 %.

Côté sport, on apprend à varier les plaisirs

Atteindre l’objectif minceur qu’on s’est fixé n’est réalisable qu’en combinant une bonne alimentation et du sport. Pourquoi ? Parce que l’exercice nous muscle et que les muscles consomment de l’énergie et brûlent les calories stockées dans les graisses. C’est LA clé pour un corps sculpté.

Faire du sport c’est bien, mais après on doit veiller à ne pas rentrer dans une routine. Autrement dit, on pense à varierles plaisirs. Le trio gagnant, le voici : renforcement musculaire, étirements et séances de cardio. Cette alliance garantit force, souplesse et résistance en plus d’une silhouette plus fine et bien dessinée.

-Pour le renforcement musculaire : “L’idéal est de pratiquer du renforcement musculaire 30 minutes trois fois par semaine, recommande Lucile Woodward. C’est ce qui marche le plus pour redessiner une silhouette et lutter contre la cellulite”. Exemples d’activités de renforcement musculaire : exercices d’abdominaux, exercices de fessiers, tonification du dos, des bras, etc. On fait le renforcement musculaire avant le cardio pour optimiser la dépense énergétique.

-Et le cardio ? On lui réserve un créneau dans votre semaine de working girl à raison de 45 minutes, une à deux fois par semaine. Exemples d’activités cardio : natation, jogging, marche sportive, zumba, etc.

-Enfin on s’organise une séance d’étirement par semaine (ou tous les quinze jours d’une durée de 30 minutes à 1 heure. Les étirements sont faits à distance des séances de sport (ne faites que 30 secondes d’étirement pour chaque groupe musculaire à la fin de la séance). Quel intérêt ? Le stretching est primordial pour limiter le risque de blessures et de douleurs articulaires. Sur le plan esthétique il permet d’allonger le muscle et d’affiner votre silhouette.

On arrête de se peser

Stop à la tyrannie de la balance ! Le sport augmente la masse musculaire. Or les muscles pèsent plus lourds que la graisse. Dès lors, conjuguer sport et alimentation saine peut nous faire prendre un peu sur la balance, alors que notre silhouette s’amincit à vue d’œil. Moralité : la meilleure solution pour observer les changements physiques est d’enfiler son jean fétiche.

Merci à Lucile Woodward, coach sportive et auteure d'”Objectif un corps canon” Leduc. S Editions.

Source : Topsante

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>