En Belgique, une ville abandonnée devient une toile gigantesque dédiée au street art


--------- Publicité ---------

La Belgique abrite un curieux village abandonné au street art. Un photographe a plongé au cœur de cette sublime toile géante à ciel ouvert pour artistes de rue. Nous vous faisons découvrir cette ville fantôme absolument incroyable à travers ses clichés.

Compte tenu de la présence dominante d’une installation nucléaire à proximité, on croirait que le village flamand de Doel a été réduit à l’état de ville fantôme. Ce n’est pas du tout le cas. Doel a longtemps été la cible d’un plan de démolition controversée contraignant les villageois à vendre leur maison et abandonner le navire. La raison ? L’élargissement apparemment sans fin du port d’Anvers, déjà l’un des plus grands ports d’Europe. La ville est également connue pour servir de toile gigantesque aux artistes de rue qui ont peuplé la ville avec des extraterrestres, des robots, des rats géants, etc.Jeremy Gibbs alias Romany WG, est l’un des photographes d’exploration urbaine et d’art urbain les plus talentueux de sa génération. Il a déjà publié deux livres sur le sujet. Romany a réalisé une série de clichés aussi magnifiques que surprenants de l’incroyable « ville fantôme » de Doel.

--------- Publicité ---------
1 sur 9



------------ Publicité ------------