Être payé pour mater des séries dans un monastère tibétain, c’est possible


--------- Publicité ---------

Il y a pire comme endroit pour regarder Breaking Bad…

(Photo : Samsung)

On s’est sûrement tous dit la même chose un jour : après un dimanche paresseux à la maison à regarder des rediffs de Breaking Bad en mangeant notre poids en nourriture : “Si seulement je pouvais faire ça tous les jours…”

Eh bien votre vœu est exaucé ! Samsung offre désormais à ses clients danois la possibilité d’être payés pour rester assis à regarder leurs séries favorites pendant 100 jours. Netflix avait également proposé une offre similaire en 2014.

La bien nommée “bourse de rattrapage” est un outil de promotion pour le nouvel écran de télévision de la compagnie, le SUHD TV, équipé d’un écran de 65 pouces. Certains heureux acheteurs de ce poste seront envoyés dans un monastère tibétain, où ils pourront regarder la télévision, sans être gênés par des distractions quotidiennes comme le travail, les proches et les courses hebdomadaires.

En revanche, pour les amateurs d’intégrales qui souhaitent revoir Pretty Little Liars en entier, il y a un hic. Pour être sélectionnés, les participants devront prouver par une vidéo qu’ils sont imbattables sur leur série préférée.

Détendez-vous, vous êtes en train de regarder Netflix dans un monastère tibétain. (Photo : Samsung)

Des séries et un examen optique gratuit

Après avoir posté leur vidéo démontrant que cent jours devant la télévision étendrait considérablement leur capital culturel, les huit finalistes se retrouveront à Stockholm pour la dernière épreuve qui consistera, au moyen d’un détecteur de mensonges, à convaincre les autres qu’ils ne sont pas, en réalité, incollables sur House of Cards ou des Whovians obsédés.

À propos de la folle compétition, le directeur de création de DDB Stockholm, Daniel Mencák, a confié à Ad Week :

On a pensé que c’était amusant d’être payé pour regarder la télévision, comme si c’était un travail, pendant un an. Mais on a réalisé que les gens feraient sans doute d’autre choses, alors on a décidé de faire ça dans un endroit où les gens ne feraient rien d’autre, et où les distractions de ce monde seraient très éloignées.

Source : biiinge, konbini

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------