Il aperçoit une petite ombre par la fenêtre, mais quand la police entre dans la maison… C’est l’horreur totale !


--------- Publicité ---------

Une famille avait décidé de louer cette maison délabrée située en Floride pendant environ trois ans. Mais un jour, un voisin aperçoit le visage d’une fillette par la fenêtre !

« C’était un enfant tout pâle, avec des cernes sous les yeux. Elle avait soulevé la couverture sale qui recouvrait la fenêtre et scrutait l’extérieur à travers une vitre brisée » se souvient le voisin…

Pourtant, l’entourage pensait que la femme qui vivait dans cette maison avec son petit ami n’avait que deux fils adultes. D’autant plus qu’aucun enfant ne venait jouer dans la cour !

INTRIGUÉ PAR CETTE ÉTRANGE APPARITION, LE VOISIN DÉCIDE D’EN AVISER LA POLICE !

Le 13 juillet 2005, le détective Mark Holste du département de police de Plant City Florida répond à l’appel et débarque pour inspecter les lieux. Mais quand il entre dans la maison, ce fut le choc total !

« Il y avait de la nourriture pourrie, des détritus, des excréments humains et d’animaux (la femme avait trois chats et plusieurs chatons) partout sur le sol et le plafond était recouvert de toiles d’araignées », se souvient le policier. « Impossible de faire un pas sans écraser un cafard, il y en avait des milliers, partout dans les meubles… Et même à l’intérieur du congélateur ! »

Intrigué par cette étrange apparition, le voisin décide d’en aviser la police !

Les rideaux étaient en lambeaux et jaunis par la fumée de cigarette tandis que les murs étaient barbouillés de déchets. De vieux cartons et du linges sales étaient empilés un peu partout !

Puis une grosse femme en peignoir a exigé de savoir ce qui se passait ! Mais le détective l’ignora, elle et ses deux fils qui étaient installés dans le « salon ». Il continue d’explorer les lieux, tourne la poignée d’une porte et fait une découverte encore plus troublante !

Dans un petit espace de la taille d’un placard, il découvre à ses pieds un petit truc qui bouge. C’est alors qu’il aperçoit, malgré l’obscurité, les yeux d’un enfant. Cette fillette avait le regard ténébreux, elle ne clignait pas des yeux et regardait dans le vide, sans se soucier de ce qui se trouvait autour d’elle !

La pauvre était couchée sur un matelas plein de moisissure installé à même le sol. Maigre, squelettique, elle s’était recroquevillée sur le côté laissant apparaître de longues jambes repliées sur une poitrine échancrée ! Un bras maigre cachait à moitié son visage tandis que ses cheveux noirs, grouillants de poux, étaient complètement emmêlés ! Sa peau était également dans un piteux état : des piqûres d’insectes, des éruptions cutanées et des plaies recouvraient sa peau…

ET LE PIRE DANS TOUT CELA ?

Elle paraissait avoir 5 ou 6 ans, mais elle ne portait qu’une couche de bébé sale !

Le détective se pencha pour la ramasser, mais la petite gémit comme un bébé. Quand il la pose sur son épaule, la couche se met à glisser le long de sa jambe…

Et le pire dans tout cela ?

Essayant de contenir sa colère, le détective s’approche de la mère et lui dit : « Comment pourriez-vous laisser cela se produire ? » La mère répondit du tac au tac : « Je fais de mon mieux ! » Puis le détective emmène la pauvre fillette dans sa voiture, ignorant les supplices de sa mère qui ose encore dire : « Ne prenez pas mon bébé ! »

Après une enquête, il a été découvert que la petite avait 7 ans et qu’elle s’appelait Danielle ! Malheureusement, elle avait souffert de négligence grave et a été laissée à l’abandon si bien qu’elle n’avait que 6 mois d’âge mental lorsque la police l’a découverte…

Danielle n’a jamais été à l’école. Elle ne parlait pas et ne savait même pas comment tenir une poupée ! Quand les médecins l’ont auscultée, ils ont découvert avec stupéfaction qu’elle ne réagissait pas à la chaleur, ni au froid, ni à la piqûre d’une aiguille…

Pour la sauver et l’aider dans son développement, Danielle a été placée dans un foyer spécial pour enfants. Puis elle commence à s’adapter à la vie sociale, malgré un terrible retard mental !

 

Puis elle fut adoptée par un couple qui avait déjà plusieurs enfants : Bernie et Diane Lierow. Profondément traumatisée par tout ce qu’elle a vécu, la petite ne facilite pas la tâche à sa nouvelle famille qui tente en vain de l’éduquer comme tous les autres enfants. Danielle a également du mal à s’attacher à Diane, probablement parce qu’elle se rappelle des souffrances et de l’abus de sa mère biologique et qu’elle pense que cela est le cas de toutes les femmes !

Quant à sa mère biologique, elle a passé 24 heures en prison et a été condamnée à deux ans de résidence surveillée suivie de trois ans de probation. Elle n’a également plus le droit de voir ou de contacter sa fille !

Aujourd’hui, Danielle a 18 ans, mais son âge mental est encore celui d’un enfant d’à peu près deux ans. Au moins, elle est entourée de gens qui l’aiment et qui s’occupent d’elle comme il se doit !

À croire que des parents sont encore capables de faire autant souffrir leurs enfants, quitte à gâcher leur avenir !

Source : twinbuzz

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------