La Cité des Mériens, une ville flottante durable aux airs de raie manta


--------- Publicité ---------

L’architecte français Jacques Rougerie a imaginé « La Cité des Mériens », qui est 100% autonome

Jacques Rougerie dit qu’il a une affinité particulière pour la mer, ce qui semble logique. Il a consacré sa vie à la conception d’architectures aquatiques.

Le vaisseau SeaOrbiter de Rougerie, un laboratoire itinérant fantastique qui ressemble au vaisseau spatial Enterprise (Star Strek) mais pour l’eau, est actuellement en construction. Et sa prochaine conception, une ville flottante où jusqu’à 7000 personnes peuvent vivre, est là une preuve encore plus intense de sa passion pour le monde sous-marin.

La structure en forme de raie manta sera appelée la «Cité des Mériens», « mériens » étant un mot inventé par Jacques Rougerie lui-même pour décrire les personnes qui « appartiennent à la mer ». Le vaisseau mesure 900 mètres de longueur et 500 mètres de largeur peut même accueillir dans son lagon intérieur des navires océanographiques de différentes tailles.

La plate-forme sera complètement autonome, « fonctionnant à l’énergie marine renouvelable et ne produisant pas de déchets », selon le site d’architecture Inhabitat. Il est également censé pouvoir accueillir jusqu’à 7000 personnes, principalement des scientifiques et des étudiants chargés d’étudier l’océan, et sera équipé de laboratoires, de salles de classe, de quartiers d’habitation et d’un espace pour les activités de loisirs et de sports.

Cela semble certainement farfelu, mais si le projet de SeaOrbiter voit finalement le jour, alors qui pourra dire que la « Cité des Mériens » est un projet impossible ? Dans une interview donnée à France Inter, Jacques Rougerie s’est lui-même décrit comme un « pragmatique rêveur ».

Source : toolito

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------