La NASA a bien découvert de l’eau liquide à la surface de Mars


--------- Publicité ---------

La NASA confirme la présence d’eau liquide sur Mars

Comme nous vous l’avions révélé ce matin, la NASA a fait une découverte majeure sur la planète Mars.

L’eau liquide n’est pas seulement une chose qui a existé sur Mars. La NASA vient de révéler qu’elle est également présente sur la surface de la planète rouge encore aujourd’hui, selon les résultats d’une nouvelle recherche publiés sur la revue Nature Geosciences. Les scientifiques ont détecté des preuves de sels hydratés sur la surface de Mars, qui sont produits par l’eau liquide. Cela nous amène à la conclusion que l’eau liquide est beaucoup plus répandue sur la planète Mars que ce que nous l’avions jamais pensé.

« L’eau est essentielle à la vie comme nous le savons, » ont écrit les chercheurs à l’origine de la nouvelle étude. « La présence d’eau liquide sur Mars aujourd’hui a des conséquences astrobiologiques, géologiques et hydrologiques et peut affecter la future exploration humaine. »

La recherche, menée par le géomorphologue Lujendra Ojha de la Georgia Tech, utilise de nouvelles données recueillies par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) pour montrer des preuves d’infiltration récurrente d’eau liquide le long des parois des cratères martiens.

Les traînées sombres sur les pentes d’un cratère martien seraient des coulées de saumure – Crédit photo: NASA/JPL/UNIVERSITY OF ARIZONA

Tout d’abord, les images recueillies par la caméra HiRISE montrent que les traînées sombres observées sur des pentes martiennes qui seraient causées par de l’eau liquide, semblent être saisonnières, se décolorant en cas d’inactivité et réapparaissant chaque année depuis plusieurs années martiennes. Ces seules caractéristiques suggèrent la présence d’eau qui s’écoule, mais l’argument décisif vient sous la forme de données spectrales, recueillies par le spectromètre du MRO: des sels minéraux hydratés dans les voies d’écoulement (qui ne peuvent être déposés a priori que par de l’eau). Ceux-ci offrent des preuves convaincantes de saumure évaporée, éventuellement d’un réservoir souterrain.

De l’eau salée

« Quelque chose hydrate ces sels, et il semble que ce soient ces traînées qui vont et viennent au gré des saisons », a déclaré dans un communiqué Ojha. « Cela signifie que l’eau sur Mars est salée, plutôt que pure. Cela est logique, car les sels abaissent le point de congélation de l’eau. Même si les Recurring Slope Lineae (NDLR : littéralement lignes de pente récurrentes), sont légèrement en sous-sol, où il fait encore plus froid que la température de surface, les sels garderaient l’eau sous forme liquide et lui permettrait de s’écouler le long des pentes martiennes ».

On sait qu’autrefois Mars était un endroit beaucoup plus chaud et plus humide. La planète aurait même était recouverte par un océan boréal. Mais depuis des années, les scientifiques ont débattu pour savoir si l’eau liquide pourrait exister sur la surface martienne glaciale et sèche aujourd’hui. Si l’eau liquide était présente sur Mars aujourd’hui, cela renforcerait sensiblement la possibilité d’une vie microbienne.

Le timing de l’annonce est bien calculé: avec la sortie prochaine du long métrage The Martian, la NASA fait tout en son pouvoir pour susciter l’excitation du public au sujet d’une véritable mission sur Mars dans les années 2030.

Source : toolito

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------