Le dernier rhinocéros blanc possède ses propres gardes du corps


--------- Publicité ---------

Bien qu’il n’ait aucune vertu médicale, et à cause des rumeurs qui courent en Chine quant à sa capacité à rendre les hommes plus puissants, la corne de rhinocéros est un objet énormément convoité. Le rhinocéros blanc du Nord en a payé les frais.

Des gardes anti-braconniers surveillent le dernier rhinocéros blanc, nommé “Sudan” © WWF

La corne de rhinocéros – qui se compose de longues fibres de kératine enrobées dans une gangue de kératine amorphe – peut être vendue jusqu’à 65 000 dollars le kilo en Asie, après qu’elle a été arrachée de force aux rhinocéros d’Afrique.

La décadence du nombre de rhinocéros blanc du Nord sur Terre est un problème qui a été signalé il y a des années. Mais aujourd’hui, à force d’indifférence, l’espèce est sur le point de s’éteindre. En effet, le dernier rhinocéros blanc du Nord, qui se prénomme Sudan, est actuellement surveillé 24 heures sur 24 par des rangers anti-braconniers au sein du parc naturel Ol Pejeta Conservancy au Kenya, avec deux autres femelles de son espèce.

Dans une interview accordée en janvier dernier à la version anglaise du magazine World of Animals, un des proches gardes de Sudan, le ranger Simor Irungu, déclarait :

Avec la recrudescence de la demande de corne de rhinocéros et d’ivoire, nous faisons face à de nombreuses tentatives de braconnage. Et nous risquons bien souvent nos vies en essayant de les déjouer.

De l’espoir malgré tout ?

Selon le l’ONG internationale World Wildlife Fund (WWF), il existait plus de 2 000 rhinocéros blancs du Nord sur la planète à la fin des années 60. En 1980, on n’en comptait déjà plus que 15. Et seulement 5 l’année dernière, dont trois pouvant procréer.

Une bonne nouvelle vient cependant éclaircir ce sombre tableau : quelques 110 000 dollars ont récemment été donnés au zoo de San Diego (Californie) aux États-Unis, dans le but de sauver l’espèce. L’espoir ne réside plus aujourd’hui que dans le séquençage du génome du rhinocéros blanc du Nord, qui pourrait donner naissance à d’autres petits Sudan.

Une corne de rhinocéros peut rapporter jusqu’à 65 000 dollars le kilo sur le marché noir © WWF

Le repas de Sudan © WWF

Les braconniers peuvent cumuler jusqu’à trente ans d’emprisonnement © WWF

Sudan et ses gardes du corps © WWF

Source : konbini

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>