Le tatouage effaçable est sur le point de voir le jour !


--------- Publicité ---------

Vous aimez les tatouages mais vous avez peur de garder la même chose sur la peau toute votre vie ? Une start-up lancée par des anciens de la New York University vient d’inventer une solution : un tatouage qui reste jusqu’à deux ans sur votre peau et qui peut s’effacer à tout moment en cas de remords.

On adore les tatouages, mais personne n’a envie de se retrouver à regretter le motif qu’il porte sur le corps. Si vous pensiez que c’était une bonne idée de vous faire tatouer le nom de votre Jules, mais que maintenant, vous préféreriez ne plus l’avoir dans la peau, il ne vous reste que deux solutions : le couvrir avec un autre tatouage ou passer par un très douloureux effacement au laser.

Un groupe d’étudiants et de diplômés de la New York University (NYU) essaie de changer la donne. Avec leur entreprise Ephemeral, ils ont développé un tatouage éphémère qui, en un ou deux ans, va progressivement s’effacer de votre peau. Au cas où ce serait trop long, ils ont également inventé une solution pour faire disparaître votre tatouage plus tôt.

Seung Shin, le PDG d’Ephemeral, diplômé de la NYU Tandon School of Engineering, explique au Washington Square News que les tatouages sont constitués de très grosses molécules que notre système immunitaire n’arrive pas à décomposer. La méthode employée par Ephemeral contient des molécules plus petites et encapsulées qui colleront à votre peau, mais seront plus faciles à décomposer. L’encre est protégée de votre système immunitaire, mais peut être enlevée grâce à la solution d’effacement inventée par la start-up.

Pour cette innovation, l’entreprise a obtenu la première place du concours du W.R. Berkley Innovation Lab, dans la catégorie technologie. Ce concours pour entrepreneurs est doté d’une récompense de 200 000 dollars (176 000 euros). Mais il faudra attendre encore environ cinq ans avant que leur produit soit commercialisé. Joshua Sakhai, le directeur financier d’Ephemeral, a déclaré au Washington Square News :

“D’ici cinq ans, j’espère que nous aurons fait notre trou sur le marché du tatouage, que nous aurons eu une influence sur sa culture et son avenir. J’espère voir plus de gens se faire tatouer.”

Source : Konbini

--------- Publicité ---------



------------ Publicité ------------