Les personnes qui se plaignent sans cesse des fautes d’orthographe sont moins sympathiques et plus fermées que les autres. C’est la science qui le dit !


--------- Publicité ---------

Les scientifiques viennent de mettre le doigt sur un sujet sensible sur Internet : les erreurs grammaticales. D’après leurs conclusions, il semblerait que les personnes qui s’en offusquent sans cesse soient, de manière générale, « moins agréables et plus fermées » que celles qui les laissent passer.

Vous voyez de qui on parle ? Sur Facebook par exemple, nous avons tous quelques amis qui s’empressent de commenter dès qu’ils remarquent une faute dans n’importe laquelle de nos phrases… Des tests psychologiques ont révélé qu’il s’agissait souvent de personnes peu ouvertes, ayant une facilité toute particulière à juger les autres. Cela peut sembler évident, mais c’est la première fois que des chercheurs parviennent à démontrer qu’un trait de personnalité peut déterminer la réaction d’un individu face à une faute d’orthographe ou de grammaire. Cette avancée permet notamment d’en apprendre beaucoup sur la communication sur le net.

« C’est la première étude à montrer que les traits de personnalité des lecteurs ont des conséquences sur leur interprétation du langage » explique la scientifique Julie Boland, de l’Université du Michigan, aux États-Unis. Et d’ajouter : « Durant l’expérience, nous avons analysé les jugements sociaux que les lecteurs ont sur les auteurs. »

--------- Publicité ---------
1 sur 3



------------ Publicité ------------