Une fuite de pétrole fait craindre une nouvelle marée noire dans le golfe du Mexique


--------- Publicité ---------

Jeudi 12 mai dernier, le géant pétrolier Shell laissait s’échapper, dans des circonstances encore floues, près de 340 000 litres de pétrole de sa plateforme pétrolière située à quelque 144 kilomètres des côtes de la Louisiane dans le golfe du Mexique.

Six ans après l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon de la société pétrolière BP, considérée comme la pire catastrophe écologique de l’histoire des État-Unis, le golfe du Mexique est de nouveau confronté à l’épanchement d’une nappe de pétrole, et sans que cela semble vraiment alerter quiconque.

--------- Publicité ---------
1 sur 3



------------ Publicité ------------